Steve Hiett
SHE KNOWS ME TOO WELL
some early photographs


Il voulait devenir peintre, puis musicien ; photographe? Steve Hiett ne l’avait pas prévu. Après des études d’art et de graphisme, sans oublier un passage sur scène avec son groupe The Pyramid, tout cela à l’heure du Swinging London, Steve Hiett deviendra, à la faveur d’un accident de parcours (une électrocution sur scène), une figure tutélaire de la photographie de mode et de la direction artistique. C’est en effet privé de sa Fender, qu’il se met à photographier son groupe en tournée, puis d’autres musiciens, dont Jimi Hendrix. Viendront ensuite les prises de vues pour les magazines Nova et Queen, ainsi que le
Vogue anglais, puis dans les années 1970, le Vogue Paris, Elle, ainsi que Marie-Claire, avec lequel il entame une longue et prolifique collaboration. Steve Hiett est établi à Paris et poursuit sa carrière de photographe de mode (notamment pour Vogue Italie), de musicien et de directeur artistique. Son œuvre constitue un jalon essentiel dans l’histoire de l’image de mode contemporaine.