CELINE CLANET

KOLA

L’ensemble des photographies de Céline Clanet sont le résultat de 5 ans d’exploration de la Péninsule de Kola, aussi appelée Oblast de Mourmansk ou Laponie Russe.

Ce territoire arctique est situé à l’extrême nord-ouest de la Russie et est entouré par la Mer Blanche et la Mer de Barents.

Ce travail au long cours met en lumière la diversité des visages, des paysages et des climats d’un espace, ayant abrité pendant l’ère soviétique la plus grande concentration d’installation militaires et d’armes nucléaires au monde. 

Outre les industries minières et activités militaires, Céline met en avant un peuple autochtone, les Sami. Ce peuple, éleveur de rennes, tente de maintenir ses traditions, malgré la volonté d’assimilation de la puissance russe.

Oil Tanker, Mishukovo harbour Pétrolier, port de Mishukovo

Céline Clanet est diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles et travaille depuis 2005 sur l’Arctique continental européen – plus connu sous le nom de Laponie – son territoire et ses populations. Sa série « Máze » a remporté plusieurs prix en Europe et aux Etats-Unis, dont le Critical Mass Book Award (USA). Elle a récemment achevé « Kola », soutenu par le Centre National pour les Arts Platiques et publié aux éditions Loco (France).

Publié et exposé en Europe et à l’étranger, son travail photographique, au travers duquel elle explore des lieux reculés ou confidentiels, fait partie des fonds de la Société Française de Photographie, des Archives Départementales de Savoie, du Portland Art Museum et de plusieurs collections privées.

Parallèlement à son travail photographique personnel, elle mène un travail de commande pour la presse américaine (New York Times, Wall Street Journal, Bloomberg, Travel and Leisure, Afar, Departures, etc.), des agences de communication, des fondations, des institutions et des entreprises.

Céline a publié 6 monographies : « Kola » (Loco, 2018), « Accès Réservé » (Ardi, 2017), « Les Chapieux, Géographie d’un secret » (Actes Sud, 2014), « Des Barrages et des Hommes en Savoie » (Actes Sud, 2011), « Máze » (Photolucida, 2010) et « Un Mince Vernis de Réalité » (Filigranes, 2005).

Cette exposition a été réalisée grâce au soutien de NeufPH et de l’Ecole Urbaine de Lyon.